Tram
Rejoignez nous sur facebook
Voir tous les sujets
 
Accueil > Les étapes du projet > phase de marche à blanc

Marche à blanc : pas de vacances d'été pour le tram

Et si une petite cloche devenait le tube de l'été 2014 dans le Grand Besançon ? Le tram étant extrêmement silencieux, ce son carillonnant, qui permet au conducteur de signaler l'arrivée imminente d'une rame, se fait entendre de plus en plus le long du tracé, à l'occasion de la période de marche à blanc.

Du 17 juillet au 29 août 2014, la phase de marche à blanc sert à tester le tram dans les conditions réelles d’exploitation mais sans voyageurs. Elle est la période de mise en circulation du mode de transport avant sa mise en service commerciale. Conducteurs, mécaniciens, régulateurs, intervenants techniques contrôleurs... se coordonnent pour assurer progressivement la circulation et le fonctionnement des 19 rames
Durant cette période, la circulation des rames monte en puissance pour atteindre l’exploitation prévue sur une journée-type. Et à ce moment-là, aux heures de pointe, jusqu’à 17 rames circulent simultanément sur la ligne.

Les objectifs sont nombreux : vérifier les équipements en place ainsi que les procédures élaborées pour l'ensemble de la chaine, roder les personnels, et veiller à l'application du Règlement de Sécurité d'Exploitation et du Programme d'intervention de Secours.

Ces répétitions permettent également de simuler des conditions d’exploitation dites « dégradées » : chute d’alimentation électrique, panne de moteur, incident de circulation, etc...

Test de l'attelage d'une rame à une autre, nécessaire en cas de remorquage d'une rame en panne

Pendant la phase de marche à blanc, chaque action donne lieu à un rapport journalier minutieux et extrêmement détaillé permettant d'identifier tous les dysfonctionnements, de comptabiliser et quantifier les éléments utiles à l'exploitation, de sensibiliser chaque entité à l'approche de la mise en service.

Quel enjeu pour la phase de marche à blanc du tramway ?
La phase de marche à blanc du tramway permet d'anticiper tous les problèmes potentiels et d'apprendre aux équipes qui gèrent la circulation du tram à réagir le plus rapidement possible.

C'est ainsi que l'on pourra garantir aux voyageurs une régularité sans faille, à la mise en service du tramway en septembre 2014 ; l’attractivité du tram dépendant à la fois de sa vitesse commerciale et de sa fréquence de passage élevée, notamment aux heures de pointe.

INFOS SECURITE

Pendant la phase de marche à blanc, prévue en juillet et août 2014, les rames circulent, aux heures de pointe, à une fréquence de cinq minutes par sens, sur le tronc commun. Une rame passe toutes les deux minutes trente, dans les deux sens.
Avec cette circulation soutenue, tous les usagers de la voie publique doivent respecter scrupuleusement les règles de prudence et de circulation autour des voies et adopter les bons réflexes. Tout le monde est concerné, du piéton à l'automobiliste.
Il est important de ne plus marcher ou rouler à deux-roues sur la plateforme. Et pour les automobilistes qui doivent franchir les voies du tram : plus question d'avancer sur les voies du tram tant que vous ne pouvez pas les franchir complètement durant une phase de feux. 
Ne vous engagez pas sur les voies du tram en cas de blocage de la circulation.

RESPECTER LES REGLES ET LES VOIES DU TRAMWAY, C'EST ASSURER LA SECURITE DE CHACUN

Retrouver les principales règles à respecter avec le tram

 

Crédit photos : Emile Joly

↑ haut de page ↑