Combien coûte une assurance pour loyer impayé ?

L’assurance pour loyer est une formule qui permet de couvrir un propriétaire sur le risque d’impayé. En plus de sécuriser sa location et prendre en charge les impayés, cette solution protège également en cas de dégradations locatives. Aussi, elle couvre les frais de contentieux. Quel est le coût de cette formule d’assurance ? Découvrez l’essentiel dans la suite de cet article.

Comment est calculé le coût d’une assurance loyer impayé ?

La garantie loyer impayé (GLI) permet au bailleur de prévenir le risque de manquement éventuel de la part de son locataire. Il s’agit par exemple de non-règlement des loyers, de départ prématuré ou encore de dégradations immobilières. L’indemnisation est perçue par le propriétaire en cas de sinistre en échange de cotisations mensuelles.

Le prix de l’assurance loyer impayé est déterminé en fonction de plusieurs éléments. L’élément principal qui impacte le prix est le montant du loyer à couvrir. Le coût de cette assurance est non négligeable et varie en fonction du contrat. Il oscille entre 2,5 et 5 % du loyer annuel avec charges comprises.

Cependant, il représente une sécurité attractive et nécessaire en cas de défaillance financière du locataire. Par exemple, pour un loyer impayé de 700 € par mois après 20 mois d’impayés, on a une dette qui s’élève à 14 000 €. À cette somme s’ajoutent 5 000 € pour les frais de procédure.

A lire aussi :   Quelle assurance prend en charge le vol de vélo ? 

Le coût total avoisine 20 000 €, un montant qui pourrait avoir des conséquences dramatiques pour le bailleur, d’où l’utilité de l’assurance pour loyer impayé. C’est pour éviter les éventuels cas d’impayé que certains propriétaires préfèrent les locataires qui détiennent une attestation d’assurance habitation.

Quels sont les critères de choix de son assurance loyer impayé ?

Le plus important lors du choix de son contrat d’assurance loyer impayé est de s’assurer qu’il soit adapté à son profil et à ses besoins. De ce fait, il faut faire attention aux différents éléments qui suivent :

  • Le niveau de couverture : les garanties proposées dans les contrats varient en fonction de la compagnie d’assurance ;
  • Les conditions d’éligibilité des locataires : opter pour un contrat avec des conditions souples pour ne pas être freiné lors dans le choix de vos locataires ;
  • Le plafond d’indemnisation et la durée des garanties : la durée recommandée est de 30 mois minimum avec un plafond d’indemnisation compris entre 50 000 et 70 000 € ;
  • Le plafond maximal du loyer assurable : les loyers compris entre 2 000 et 3 000 € ne sont pas généralement garantis par certaines compagnies d’assurance ;
  • La franchise : elle s’apparente aux délais de carence des autres contrats d’assurance classiques.

Quelle astuce pour trouver une assurance pour loyer impayé pas chère ?

La meilleure solution pour trouver une assurance pour loyer impayé pas très coûteux est de mettre en concurrence plusieurs devis. Comparer plusieurs offres des compagnies d’assurance présentes sur le marché n’est rien de laborieux.

Il suffit de faire usage d’un comparateur de prix en ligne et de renseigner les informations nécessaires sur votre logement, les garanties désirées, etc. Cet outil en ligne se chargera de vous dénicher le meilleur contrat qui répond parfaitement à vos besoins.

A lire aussi :   Où se trouve le numéro du permis de conduire ?

Cette formule d’assurance est une protection pour le propriétaire en cas d’insolvabilité d’un locataire. Certes, les cotisations peuvent être élevées, mais cela s’avère très utile en cas d’insolvabilité d’un locataire ou toute autre situation mentionnée plus haut.

Laisser un commentaire