Gestion locative : que choisir entre notaire et agence immobilière ?

La gestion locative peut être une tâche lassante avec le temps. Heureusement, il est possible de confier cette tâche à un professionnel de l’immobilier. Plusieurs choix s’offrent à vous, mais deux d’entre eux sont les plus fréquents, à savoir un notaire ou une agence immobilière. La question est de savoir à qui confier sa gestion locative. Voici l’essentiel à savoir pour vous guider dans votre choix. 

La gestion locative : pourquoi opter pour une agence immobilière ?

La gestion locative nécessite non seulement du temps, mais également de beaucoup de temps et d’énergie. Cette tâche chronophage nécessite aussi une grande connaissance du marché immobilier, de la législation et des normes en cours. De ce fait, confier la gestion à une agence immobilière présente plusieurs avantages. En effet, elle permet de :

  • Bénéficier d’un accompagnement adapté et de conseils avisés en ce qui concerne le montant du loyer ;
  • Bénéficier d’une garantie en cas d’impayé d’un locataire ou de dégradations. Généralement, l’agence propose une garantie des risques locatifs ;
  • Garantir que le logement loué soit entretenu selon les dernières normes ;
  • Limiter le risque de vacance locative ;

Opter pour une agence immobilière pour sa gestion locative permet aussi de payer un coût de gestion locative raisonnable entre 5 et 10 % du loyer perçu.

A lire aussi :   Les critères d'une estimation immobilière

La gestion locative : pourquoi opter pour un notaire ?

Confier sa gestion locative à un notaire permet aussi de bénéficier de plusieurs avantages. En effet, le notaire se charge d’accomplir toutes les charges locatives, à savoir :

  • Rechercher de nouveaux locataires ;
  • Organiser des visites ;
  • Fixer le montant du loyer ;
  • Rédiger le bail et faire l’état des lieux.

Il se charge aussi d’encaisser les loyers et les charges jusqu’à la déclaration annuelle des revenus fonciers. En cas d’éventuels travaux, le notaire se chargera aussi de suivre leur bon déroulement. Le notaire représente également le propriétaire aux assemblées de copropriété. En cas de litige locatif, vous pouvez aussi bénéficier de son assistance.

Outre ces fonctions, le notaire édite les avis d’échéances, envoie les quittances de loyer, reverse le loyer et charge diminués des frais de gestion. Il se charge aussi de la régularisation des charges locatives, du versement des dépôts de garantie au propriétaire, de la réclamation des attestations d’assurance aux locataires et de la réévaluation des loyers chaque année.

Confier sa gestion locative à un notaire est un excellent moyen pour fructifier son patrimoine immobilier dans les meilleures conditions fiscales et patrimoniales. Si le propriétaire décide de changer de régime fiscal ou d’anticiper sa succession, il peut bénéficier de l’assistance du notaire. De plus, vous pouvez éviter les erreurs les plus fréquentes en fiscalité immobilière.

Qui choisir entre le notaire et l’agence immobilière ?

Le plus important est de savoir celui qui vous conviendra le mieux. Que ce soit le notaire ou l’agent immobilier, vous bénéficiez d’une fourchette de prix fiable lors de l’estimation du bien immobilier.

A lire aussi :   Combien coûte une estimation d'un appartement ?

En optant pour une agence immobilière, vous bénéficiez éventuellement d’une estimation gratuite si vous signez un acte de vente. L’agence immobilière vous accompagne également dans la recherche de clients ou encore dans la rédaction de compromis de vente. Dans le cas d’un notaire, vous bénéficiez de conseils pendant toutes les démarches de l’estimation.

Ce qui différencie ces deux professionnels est que l’agence immobilière est plus intéressée que le notaire. Par conséquent, elle est potentiellement tentée de surestimer votre maison, car son objectif principal est de signer un acte de location. En surestimant votre maison, l’agence vous incite à signer avec elle, mais cela risque de retarder la location.

Quels sont les éléments clés pour une bonne gestion locative ?

Certains éléments importants permettent d’optimiser sa gestion locative, dont les 4 ci-dessous.

Le choix du professionnel fiable et efficace pour la gestion

Plusieurs choix s’offrent à vous pour la sélection du professionnel qui se chargera de la gestion locative. Outre le notaire et l’agence immobilière, vous pouvez aussi confier cette tâche à un cabinet d’administration de bien.

La conception d’un contrat du bail

Outre le fait de confier la gestion locative à un professionnel, vous devez disposer d’un contrat de bail. N’hésitez pas à le personnaliser en fonction de vos besoins. Le plus important est d’y retrouver toutes les informations sur le locataire et les conditions de location.

Le choix des locataires

C’est un des défis à relever pour s’assurer de la bonne gestion locative de votre bien. Lorsqu’il est bien choisi, vous êtes sûr de percevoir votre loyer à temps et que le locataire peut prendre ses responsabilités vis-à-vis du logement. C’est encore mieux si le locataire dispose d’une assurance habitation.

A lire aussi :   Prêt immobilier : est-ce le salaire net ou net imposable qui est pris en compte dans le calcul ?

La souscription à une assurance loyer impayé

Le but de cette assurance est de se voir indemniser par sa compagnie d’assurance en cas d’impayé. Souscrire à une assurance loyer impayé est une façon de rentabiliser au mieux son investissement en immobilier locatif.

Laisser un commentaire