Comment créer une société de gestion immobilière ?

La gestion immobilière est une activité réglementée. Pour exercer cette activité, il est obligatoire de créer une société de gestion immobilière. Cette dernière doit être agréée par la Préfecture et déposer un cautionnement auprès d’une banque.

Dans cet article, nous allons détailler les étapes et documents nécessaires pour créer ce type de société.

Qu’est-ce qu’une société de gestion immobilière ?

La société de gestion immobilière est une société commerciale chargée de gérer les biens d’autrui, à savoir les immeubles et locaux des propriétaires qui lui ont confié cette mission.

Sa gestion peut porter sur l’entretien courant et les travaux d’amélioration des biens, la perception des loyers et charges locatives, le contentieux locatif, etc.

La société de gestion immobilière peut être choisie par les propriétaires pour assurer la gestion de leurs immeubles/locaux en fonction des besoins et des compétences spécifiques dont elle dispose (expertise technique, connaissance du marché immobilier, etc.).

Quelles sont les étapes pour créer une société de gestion immobilière ?

Pour créer une société de gestion immobilière, il faut respecter certaines formalités et réunir plusieurs documents. Parmi ces formalités, on peut citer la définition du capital social, la rédaction des statuts, l’immatriculation de la société au registre du commerce et des sociétés, etc.

Dans le cadre de la création de votre société de gestion immobilière, vous devrez également déposer un cautionnement auprès d’une banque. Ce dernier est destiné à garantir le bon fonctionnement de votre société et le respect des engagements pris vis-à-vis des propriétaires dont vous assurez la gestion.

A lire aussi :   Comment louer un appartement sans cdi ?

Voici la liste des étapes à réaliser pour créer votre structure :

  • Aller faire la déclaration de votre activité à la préfecture la plus proche de chez vous
  • Réaliser le dépôt de vos statuts
  • Ouvrir un compte bancaire dédié à votre entreprise et déposer votre capital social
  • Ouvrir un compte séquestre dédié à l’activité immobilière

Voici la liste des documents à préparer pour ouvrir votre société :

  • Carte professionnelle d’agent immobilier
  • Assurance responsabilité civile professionnelle (RCP)
  • Publier l’avis de constitution de société dans les annonces légales
  • Remplir le formulaire de création de société (M0)
  • Rassembler les documents demandés par le greffe pour créer la société

A noter : les documents à fournir dépendront de la forme juridique de votre entreprise. Une SAS ne requiert pas les mêmes documents qu’une SARL par exemple.

Les avantages et les inconvénients d’une société de gestion immobilière

patrimoine immobilier

Si vous avez un parc immobilier et que vous envisagez de prendre une entreprise spécialisée dans l’immobilier, vous devez avoir en tête les avantages et inconvénients de ce type de structure.

Les avantages à déléguer la gestion de son patrimoine immobilier

Le principal avantage d’une société de gestion immobilière est qu’elle permet aux propriétaires de bénéficier des compétences et de l’expertise d’un professionnel pour gérer leurs biens.

En effet, une société de gestion immobilière dispose généralement d’une équipe composée de professionnels (expert-comptable, juriste, etc.) expérimentés et spécialisés dans le domaine de l’immobilier.

Cela permet aux propriétaires de se concentrer sur d’autres aspects de leur vie et de leur business.

Une société de gestion immobilière peut aussi aider les propriétaires à optimiser la rentabilité de leurs biens en mettant en place des stratégies efficaces pour attirer et fidéliser les locataires.

A lire aussi :   Entretien chauffe-eau : est-ce au locataire ou au propriétaire d’intervenir ?

Enfin, une société de gestion immobilière peut également assurer la promotion et la visibilité de vos biens sur différents canaux (internet, réseaux sociaux, etc.) afin de les louer plus rapidement.

Les inconvénients à déléguer la gestion de son parc immobilier

Il est important de noter que gérer son patrimoine immobilier via une société de gestion immobilière peut être coûteux. En effet, les propriétaires doivent rémunérer la société pour ses services.

De plus, les propriétaires doivent s’assurer que la société de gestion immobilière est fiable et compétente. En effet, il existe de nombreuses sociétés peu scrupuleuses qui promettent des services qu’elles ne sont pas en mesure de fournir.

Il est donc important de faire des recherches et de comparer les différentes sociétés avant de choisir celle qui gérera votre patrimoine immobilier.

Comment fonctionne la gestion immobilière en Suisse ?

Dans l’univers de la finance, la Suisse brille particulièrement par son dynamisme et sa rigueur législative, notamment en matière immobilière. Toute transaction dans ce secteur groupe divers acteurs et est soumise à une réglementation minutieuse. Aborderons-nous alors une facette primordiale de cette réglementation : la gestion immobilière.Comment se déroule-t-elle précisément ?

En Suisse, l’administration d’un bien immobilier exige non seulement des compétences techniques, mais aussi une maîtrise parfaite du droit immobilier local. Le gestionnaire de biens est responsable de maximiser le rendement d’un bien à travers diverses stratégies, comme l’ajustement des loyers ou l’amélioration de l’immobilier. Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

Pour mener à bien son rôle, le professionnel doit s’adapter constamment aux fluctuations du marché et aux nouvelles réglementations. Une particularité notable du système helvétique réside dans la place prépondérante accordée à la copropriété. En effet, le gestionnaire immobilier doit consacrer une part importante de son temps à gérer les relations entre copropriétaires et locataires. Cette animation est étroitement encadrée par la loi, qui prévoit entre autres la tenue régulière d’assemblées de copropriété pour discuter des projets d’investissement et des travaux de maintenance.

A lire aussi :   Combien coûte la construction d'une maison de 100m2 ?

Pour conclure, la gestion immobilière en Suisse nécessite un certain savoir-faire, une excellente connaissance du droit immobilier et une capacité de réactivité face aux défis du marché. Mais cela ne se limite pas à ces aspects. Il incombe également au gestionnaire de maîtriser les software technologiques permettant une gestion efficace des biens. 

A lire également :

Laisser un commentaire