Prêt immobilier : est-ce le salaire net ou net imposable qui est pris en compte dans le calcul ?

Lorsque vous demandez un prêt immobilier, c’est votre capacité d’emprunt qui est évaluée. Pour cela, les banques prennent en compte plusieurs critères, notamment vos revenus.

Mais quel type de salaire est pris en compte dans le calcul de la capacité d’emprunt : le salaire net ou le salaire net imposable ?

Quelle est la différence entre le salaire net et le salaire net imposable ?

Le salaire net est le montant total que vous percevez chaque mois après avoir déduit les prélèvements et cotisations obligatoires, tandis que le salaire net imposable correspond au revenu imposable sur lequel vous payez des impôts.

Il s’agit d’un montant purement fiscal dont le montant est généralement plus élevé que votre salaire net.

Quel montant les banques prennent-elles en compte pour calculer votre prêt ?

Les banques utilisent généralement le salaire net imposable pour calculer votre capacité d’emprunt.

Toutefois, chaque établissement bancaire peut avoir des règles différentes. Il est important de vous renseigner auprès de votre banque si vous avez des questions sur les modalités de calcul.

Avant de demander un prêt immobilier, il est donc important de bien évaluer vos ressources et revenus pour choisir la formule de prêt qui correspond le mieux à votre situation et vos besoins.

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt immobilier ?

Plusieurs éléments sont pris en compte, notamment votre situation professionnelle et financière, votre apport personnel, la durée du prêt, votre état de santé et les taux d’intérêt. Vous devrez également être solvable de manière à pouvoir rembourser votre prêt sans difficulté.

Pour cela, vous devrez avoir un bon profil de crédit et disposer d’un salaire stable et suffisamment élevé pour couvrir les mensualités de votre prêt immobilier.

Pour obtenir votre prêt immobilier, il est donc important de bien évaluer vos capacités financières et vous assurer que vous répondez aux conditions d’obtention d’un tel prêt.

Comment calculer sa capacité d’emprunt pour un prêt immobilier ?

Il existe plusieurs éléments à prendre en compte, notamment votre taux d’endettement et votre capacité de remboursement. Il est également important de faire le point sur vos charges mensuelles (loyer, prêt ou crédit personnel, charges fixes…) et vos revenus mensuels.

En fonction de ces éléments, votre capacité d’emprunt pour un prêt immobilier sera calculée par l’établissement bancaire qui prendra alors la décision de vous octroyer ou non un prêt.

La capacité d’endettement

Lors d’une demande de prêt bancaire, les organismes vont en premier lieu calculer votre capacité d’endettement. C’est une donnée clé permettant de savoir jusqu’à quel niveau vous pouvez emprunter et quelles seront les conditions de remboursement du prêt. Lors d’un projet immobilier, il est tout à fait normal de calculer sa capacité d’endettement en amont afin de pouvoir anticiper la valeur du prêt et adapter votre stratégie de financement. Cette donnée lutte également contre les surendettements des particuliers.

En définition, la capacité d’endettement est le montant qu’une personne peut dépenser pour le remboursement d’un prêt bancaire et donc de ses dettes. Les banques se basent sur le taux d’endettement maximum. La durée des crédits immobiliers est donc limitée à 25 ans et ne peut dépasser 35% du revenu des emprunteurs en prenant en compte les assurances. Les banques doivent également permettre à l’emprunteur de garder des resssources afin de vivre correctement. 

La capacité d’endettement se base sur la somme mensuelle pouvant être versée pour le remboursement sans ruiner votre équilibre financier. Il est donc possible de calculer sa capacité d’emprunt et d’achat via la capacité d’endettement.

Calculer la capacité d’endettement

On utilise le taux d’endettement pour calculer sa capacité d’endettement. Le taux d’endettement est égale aux charges fixes divisées par les revenus fixes. On multiplie ensuite le résultat par 100 pour obtenir un pourcentage.

Ensuite, il faut bien faire la différence entre la capacité d’endettement mensuelle totale et la capacité d’endettement mensuelle réelle. Dans le deuxième cas, on retire les charges fixes à la capacité d’endettement totale. Voici les formules pour la capacité totale et la capacité réelle d’endettement. 

La capacité d’endettement mensuelle totale est égale au revenu fixe mulitplié par 0,35.

La capacité d’endettment mensuelle réelle est égale à la capacité d’endettement mensuelle totale à laquelle on soustrait les charges fixes.

Enfin, la capacité d’endettement globale est égale taux d’endettement maximum divisé par 100 puis multiplié par les revenus fixes. A cela on soustrait le taux d’endettement sur 100 multiplié par les revenus fixes.

Vous pouvez donc dès à présent calculer votre taux et capacités d’endettement afin de prévoir le montant alloué par votre banque en cas de demande de prêt.

Comment procéder pour obtenir le meilleur prêt immobilier possible ?

Pour obtenir le meilleur prêt immobilier possible, il est important de faire jouer la concurrence entre les différentes banques et d’avoir recours aux services d’un courtier spécialisé qui pourra vous aider à trouver l’offre de prêt la plus avantageuse.

En effet, faire appel à un courtier vous permettra d’avoir accès à un large panel de produits et de profiter de son expertise pour trouver le prêt immobilier qui correspond le mieux à votre situation et à vos besoins.

Si vous envisagez de demander un prêt immobilier, n’hésitez pas à faire appel à un courtier spécialisé pour trouver l’offre la plus avantageuse !

Conclusion

Pour obtenir le meilleur prêt immobilier possible, il est important de bien évaluer vos capacités financières et de faire jouer la concurrence entre les différentes banques.

Pour cela, vous pouvez avoir recours aux services d’un courtier spécialisé, qui pourra vous aider à trouver le prêt immobilier le mieux adapté à votre situation et à vos besoins. Retenez que c’est bien votre salaire net imposable qui est pris en compte pour le calcul de votre capacité d’emprunt.

A lire également :

Laisser un commentaire