Comment devenir mandataire immobilier indépendant ?

Le mandataire immobilier indépendant est un professionnel de l’immobilier dont la fonction s’apparente à celle d’une agence immobilière. En effet, il joue le rôle d’intermédiaire entre l’acquéreur d’un bien immobilier et le vendeur. Il ne possède pas de carte professionnelle et doit agir pour le compte d’un mandant. Vous voulez exercer en tant que mandataire immobilier indépendant ? Voici un tour d’horizon sur les informations nécessaires pour exercer ce métier.

Quelles sont études et formations pour exercer en tant que mandataire immobilier indépendant ?

Le mandataire immobilier ou conseiller en immobilier est un métier libre d’accès. Il ne nécessite aucun diplôme spécifique pour pouvoir l’exercer. En revanche, certaines formations s’avèrent être un atout considérable pour une carrière de mandataire immobilier, à savoir :

  • BTS Professions Immobilières ;
  • Licence Pro Immobilier ;
  • DEUST Professions Immobilières

Si aucune formation spécifique n’est requise, il faut toutefois une autorisation de prospecter. Pour cela, il est recommandé d’intégrer un réseau immobilier ou une agence immobilière. Vous bénéficiez ainsi d’une formation initiale afin d’avoir les bases pour débuter en tant que mandataire immobilier.

Vous serez également formé sur :

  • La réglementation (charte de l’agence, loi Hoguet, loi ALUR, etc.) ;
  • La nuance entre différents types de mandat, à savoir : le mandat exclusif, le mandat simple et le mandat accord ;
  • Les différentes techniques de prospection ;
  • Les méthodes d’estimation immobilière…
A lire aussi :   Combien coûte la construction d'une maison de 100m2 ?

L’idéal est de contacter plusieurs agences immobilières pour collecter les informations nécessaires avant de choisir l’agence idéale.

Quel est le statut juridique d’un mandataire immobilier ?

Les possibilités pour exercer en tant que mandataire immobilier indépendant sont diverses.

Une micro-entreprise

Avec ce statut juridique, le mandataire immobilier indépendant bénéficie ici d’une facilité de gestion aussi bien fiscale que sociale. Par contre, pour créer sa micro-entreprise, il devra s’inscrire au greffe du Tribunal de commerce pour obtenir un numéro d’immatriculation au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC). Quant aux charges fiscales, le mandataire immobilier indépendant est imposé à 22 % de son chiffre d’affaires. Précisons que ce dernier est plafonné à 70 000 €.

Une société unipersonnelle

Pour exercer sous ce statut juridique, le mandataire immobilier indépendant peut créer sa société par le biais d’une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limités (EURL). Bien entendu, il peut aussi passer par une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU). Il devra remplir certaines formalités pour créer une société unipersonnelle.

En autre, il doit faire immatriculer la société au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). L’avantage avec la société unipersonnelle, c’est qu’il n’y a pas de limite de Chiffre d’affaires, contrairement à la micro-entreprise. De plus, avec la société unipersonnelle, le mandataire immobilier indépendant sera imposé sur les bénéfices réels.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier de mandataire immobilier indépendant ?

Si exercer en tant que mandataire immobilier indépendant présente plusieurs avantages, cela présente également quelques inconvénients.

Les avantages

Les avantages du métier de mandataire immobilier indépendant sont :

  • L’indépendance ;
  • Le travail à domicile ;
  • La maîtrise de sa rémunération.
A lire aussi :   Prêt immobilier : est-ce le salaire net ou net imposable qui est pris en compte dans le calcul ?

Le mandataire immobilier indépendant peut aussi tirer parti de la force d’un réseau pour mieux exercer son métier.

Les inconvénients

Le premier inconvénient est la possibilité d’avoir un chiffre d’affaires plafonné. De plus, le mandataire immobilier indépendant est obligé de gérer la comptabilité de son business lui-même. Son autonomie est relative et cela requiert des connaissances solides dans de nombreux domaines.

Quelles compétences pour exercer en tant que mandataire immobilier indépendant ?

Le métier de mandataire immobilier indépendant est celui qui requiert le plus de polyvalence dans les métiers du secteur de l’immobilier. Ces professionnels de l’immobilier doivent posséder des connaissances précises dans plusieurs domaines, à savoir :

  • Le domaine juridique ;
  • Le domaine financier ;
  • Le domaine commercial.

En plus de cela, il doit avoir une parfaite connaissance du marché immobilier. Ce sont des connaissances qui permettent d’éviter des erreurs lors de la vente d’un bien immobilier.

De plus, le mandataire immobilier indépendant doit avoir des connaissances techniques liées à la construction de bâtiments. Cela lui permettra de donner des informations précises aux futurs acquéreurs lors des visites d’un bien immobilier. Pour avoir une carrière réussie, il lui faut également des compétences d’organisation, de l’autonomie, de la rigueur et de la ténacité.

Laisser un commentaire