Combien de temps doit-on garder l’assurance jeune conducteur ?

L’assurance auto est une obligation légale qui incombe à tous les conducteurs. Cependant, la prime à payer par l’assuré diffère en fonction de son statut en tant que conducteur. Pour les jeunes automobilistes par exemple, elle est plus élevée durant une certaine période, avant de revenir à la normale. On parle dans ce cas d’assurance auto jeune conducteur. Si vous souhaitez en savoir davantage à propos de ce contrat, lisez ce billet.

Qu’est-ce que l’assurance auto jeune conducteur ?

La catégorie de jeune conducteur regroupe toutes les automobilistes ayant obtenu leur permis de conduire il y a moins de 3 ans. Par conséquent, l’assurance auto jeune conducteur est un contrat d’assurance qui est spécifique à ce groupe de personnes.

Bien que ce statut ne soit pas défini par le Code de la route, il a un grand impact sur le montant de la prime d’assurance auto du jeune assuré. Aussi, faut-il savoir que ledit statut est un indicatif permettant aux compagnies d’assurance de jauger l’expérience de conduite du souscripteur et donc le risque encouru en l’assurant.

Combien de temps doit-on garder l’assurance jeune conducteur ?

Étant donné que la période de probation est de 3 ans après l’obtention du permis, l’assurance jeune conducteur se conserve pendant tout ce temps. Cependant, au terme de la troisième année de votre certificat de conduite, vous changez de statut (sauf si vous avez été impliqué dans un accident responsable). Cela veut dire que votre permis probatoire est retiré au détriment du permis traditionnel qui est doté de 12 points.

A lire aussi :   Quel est le tarif pour une assurance voiture qui ne roule pas ? 

Après le changement de statut, les compagnies d’assurances ne vous appliquent plus l’ancien contrat. Désormais, vous bénéficiez des contrats d’assurance classiques qui sont appliqués aux conducteurs confirmés. Sachez toutefois que si vous n’avez jamais conduit une voiture assurée en votre propre nom, les compagnies d’assurance vous considéreront toujours comme un jeune conducteur. Même après la période probatoire de votre permis.

Quelles sont les différences entre une assurance jeune conducteur et une assurance auto traditionnelle ?

Il n’y a pas de différences majeures entre une assurance jeune conducteur et une assurance auto traditionnelle. En effet, lorsqu’un jeune automobiliste souhaite souscrire à un contrat d’assurance, il a accès aux mêmes formules que celles proposées aux autres conducteurs. Cependant, c’est au niveau du montant de la prime à verser que se situe une petite nuance.

Généralement, les assureurs demandent une surprime au jeune conducteur. Si vous vous demandez pourquoi, c’est simplement parce qu’il est considéré comme un assuré à risque, en raison de son manque d’expérience.

Combien de temps faut-il garder le A sur sa voiture ?

D’abord, sachez que coller le disque « A » est obligatoire durant toute votre période probatoire. Il signifie « Apprenti » et permet d’indiquer aux autres usagers de la route que vous êtes moins expérimentés. Si vous souhaitiez le retirer, vous devriez nécessairement attendre la fin du délai d’observation, soit 3 ans.

Toutefois, il convient de souligner que la loi ne vous oblige pas à retirer l’étiquette A après cette période. Vous pouvez de ce fait le laisser en place, c’est-à-dire à l’arrière de la voiture, à gauche, sur la carrosserie.

A lire aussi :   Combien coûte une assurance auto au km ?

En résumé, le statut de jeune conducteur couvre une période de 3 ans durant laquelle vous payez une surprime à votre assureur.

Savoir faire attention après le permis de conduire

On ne plaisante pas avec l’assurance, en particulier pour ce qui concerne l’assurance auto jeune conducteur. Il y a en effet tant de dangers sur la route et de risques pris, quand on est au volant, même si l’on est un bon jeune conducteur et que l’on a eu son permis de conduire haut la main, avec les félicitations de son inspecteur comme de son instructeur. Tout le monde finit par devenir un conducteur raisonnable, après avoir fait de la route et pu appréhender différentes situations pas toujours très confortables. Donc, quand on est jeune permis et que l’on vient d’obtenir son permis de conduire, il faut se faire de l’expérience. Alors on peut continuer à prendre la voiture familiale pour aller tous ensemble déjeuner chez les grands-parents qui habitent à plusieurs kilomètres de là, on peut aussi prendre la place des parents au volant sur la route des vacances, pour se faire encore plus d’expérience…

Du permis de conduire au statut de jeune permis

On reste jeune permis, du point de vue de l’assurance, pendant une période de trois années, mais durant ces 3 ans, on a le temps de faire de nombreux kilomètres et donc d’acquérir de bons réflexes, en plus de ceux que l’on avait déjà grâce au vingt heures nécessaire, en préalable au permis de conduire. Il ne faut pas hésiter à varier, c’est-à-dire qu’il vaut mieux ne pas faire toujours le même trajet, quand on est jeune conducteur, parce que c’est par la variation des situations que l’on apprend à réagir à des problématiques diverses et qu’en conséquence on a de plus en plus d’expérience. D’ailleurs c’est celle-ci, bien plus que le décompte des années de conduite, qui est vraiment utile toute la vie, pour ne jamais avoir d’accident de la route quand on conduit.

A lire aussi :   L'assurance trottinette électrique est-elle obligatoire ?

A lire aussi :

Laisser un commentaire