Combien coûte un cabinet de recrutement pour embaucher ?

Une entreprise qui gère elle-même ses recrutements est susceptible de perdre du temps et de l’argent. Cela contraint donc l’employeur à confier cette mission à un cabinet de recrutement. Faire le choix d’une agence de recrutement s’avère être une bonne décision où différents aspects entrent en considération. L’un des éléments auquel il faut s’intéresser est le prix du cabinet de recrutement.

Le pourcentage sur le salaire annuel brut

Les cabinets de recrutement, en général, sont payés en percevant un pourcentage sur le salaire annuel brut reçu par le salarié recruté. Dans certains cas, ce sont des sites d’emploi (quand ils ont une page web) qui perçoivent un pourcentage qui varie et est compris entre 8 % et 30 %. La moyenne avoisine 15 à 20 %.

À titre illustratif, pour un salarié percevant annuellement 50 000 €, avec 15 % comme pourcentage sur le salaire brut, la rémunération d’un cabinet de recrutement sera ainsi 7 500 € HT. Pour un salarié payé 65 000 € par mois, le cabinet de recrutement percevra un tarif de 13 000 € HT si le pourcentage sur le salaire brut est de 20 %.

Pour chacune des illustrations, le tarif du cabinet de recrutement doit couvrir l’entièreté du processus de recrutement. Il part de la connaissance du besoin du client au recrutement du candidat. Certains cabinets de recrutement perçoivent jusqu’à 30 %, en général, il s’agit des cabinets de grande renommée ou des structures de recrutement extrêmement spécialisées.

A lire aussi :   Comment se lancer dans le trading ?

On parle dans ce cas de chasseur de tête, avec des recrutements de personnel percevant au-delà de 75 000 € par an. Un cabinet de recrutement s’occupe souvent de remplacer gratuitement une personne recrutée si elle venait à ne plus pouvoir continuer durant l’essai. Il est conseillé de toujours inclus cette garantie dans le contrat avant de s’engager auprès d’une structure de recrutement.

Comment un cabinet de recrutement perçoit sa rémunération ?

Tout dépend du mode de fonctionnement sur lequel le cabinet de recrutement et l’entreprise qui recherche du personnel se sont entendus.

On distingue trois formules :

  • Le recrutement avec mandat d’exclusivité ;
  • Le recrutement au succès ;
  • Le recrutement au forfait.

Le recrutement basé sur un mandat d’exclusivité

L’entreprise confère exclusivement la mission de recrutement à un cabinet qui s’applique à bien la mener. L’entreprise dans le besoin s’acquitte de ses honoraires par tiers : le 1er tiers dès le départ, le second lors de la soumission d’une short-list de profils et le dernier tiers quand le recrutement est fait.

Le recrutement au succès

On procède au paiement de l’agence seulement quand le recrutement est effectif. La structure chargée de l’embauche ne perçoit donc pas de rémunération au début. Le cabinet de recrutement n’est pas financièrement impliqué, il peut à tout moment faire preuve d’un manque de dévouement à la tâche. C’est le seul risque que présente cette forme de paiement.

Le recrutement au forfait

Après un volume de recrutement considérable, les cabinets revoient leur tarif à la baisse. L’entreprise aura ainsi à payer un prix forfaitaire pour chacun des recrutements. Si par exemple, une entreprise s’engage pour 50 recrutements, le cabinet peut faire un forfait à 5 000 € HT par recrutement.

A lire aussi :   Pourquoi travailler en agence de communication ?

Somme toute, les cabinets de recrutement sont rémunérés en percevant un pourcentage sur le salaire annuel brut du salarié recruté. Le pourcentage pour l’obtention de cette rémunération est compris entre 8 et 30 %.

D’autres cabinets offrent des tarifs encore plus attrayants en adoptant le recrutement au forfait. Bien entendu, il y a aussi des garanties de résultats à la suite du recrutement. L’idéal avant de choisir son cabinet de recrutement est de bien s’informer sur ce dernier à travers les avis clients.

Laisser un commentaire