Comment ouvrir une agence de traduction ?

Avoir une véritable passion pour la traduction peut à juste titre vous conduire à créer votre agence de traduction. Cette agence est sûrement un de vos plus grands rêves, et un projet qui vous tient vraiment à cœur. Pour en faire une réalité, vous devez néanmoins vous assurer de respecter quelques étapes déterminantes. Ces étapes vous sont davantage présentées à travers ce guide instructif.

Réaliser une étude de marché dans le domaine de la traduction

En effectuant une étude de marché, vous pourrez mieux appréhender le comportement d’achat de vos potentiels clients. Vous aurez aussi une bonne maîtrise des tendances majeures de la traduction, et une bonne connaissance de votre environnement concurrentiel.

L’étude de marché de votre agence de traduction débute en vous posant les questions suivantes :

  • Combien de personnes demandent les services des traducteurs ? 
  • Quelles sont les prestations à proposer ? 
  • Quels sont les éléments que les clients considèrent pour choisir une agence de traduction ? 
  • Quels sont les prestations, les conseils, les prix, les expériences proposés par les agences de traduction ? 
  • Les prestations les plus demandées ?
  • Vous avez pu identifier combien de concurrents directs ? 
  • Comment se portent les agences de traduction de vos concurrents directs ? 
  • Selon vous, le marché actuel pourrait-il vous accueillir ? 
  • Comment comptez-vous vous démarquer de la concurrence pour vous faire votre propre place ? 
  • Quels sont les moyens que vous allez mettre en place pour atteindre la cible commerciale de votre choix ?
A lire aussi :   Qui peut faire du portage salarial ?

Le marché de la traduction au niveau mondial enregistre un chiffre d’affaires annuel de plus de 43 milliards de dollars. Vous devez clairement peaufiner votre stratégie d’implantation pour faire de votre agence, un franc succès.

Trouver le lieu où sera implantée votre agence

L’endroit où vous décidez de créer votre agence de traduction ne doit pas foisonner d’autres agences du même acabit. Vous devez trouver un lieu où vous êtes sûrs d’avoir le monopole, ou choisir une vaste ville de la place. Dans cette grande ville, ce ne serait pas un problème d’avoir d’autres agences de traduction dispersées.

Vous devez garder à l’esprit que si vos concurrents sont nombreux, ce sera compliqué de se créer une clientèle. En plus de ses agences de traduction physique proche de la vôtre, existent également les concurrents en ligne. Le lieu idéal où s’installer doit être éloigné des concurrents, et rester visible des potentiels clients. Il faut aussi penser au type d’investissement locatif idéal pour le siège de votre agence.

Le statut juridique de votre agence de traduction

Pour créer une agence de traduction, vous êtes dans l’obligation de lui attribuer un statut juridique. Cette étape est déterminante pour votre agence, et également pour conditionner le reste de votre vie. Opter pour un statut juridique défini :

  • Le mode d’imposition à appliquer à votre agence ;
  • La qualité du régime social qui sera appliqué à vous le dirigeant ;
  • Votre responsabilité envers les dettes de l’agence de traduction ;
  • Les détails administratifs à fournir.

Le statut de micro-entrepreneur est un choix judicieux à faire si vous choisissez d’ouvrir tout seul votre agence de traduction. Cette forme juridique est adéquate si vous choisissez de commencer une activité dont l’envergure est petite.

A lire aussi :   Comment choisir la bonne solution de sécurisation de vos colis ?

Si votre agence de traduction connaît un grand succès, vous pourrez très vite atteindre un certain chiffre d’affaires. À partir d’un chiffre d’affaires donné, vous serez contraint de vite changer votre statut de micro-entrepreneur.

Proposer un travail de qualité et s’installer sur internet

Pour ouvrir une agence de traduction, il faudra traiter, de façon qualitative, un maximum de missions à l’interne. Les traducteurs, qui collaborent avec vous, doivent être disponibles à tout moment dans votre agence. Ainsi, avec votre équipe de traduction, et une bonne mémoire de traduction, vous serez en mesure de traduire en réseau.

En travaillant de façon collective et unie, vous pourrez garantir :

  • L’harmonie ;
  • La cohérence ;
  • Un travail qualitatif.

La qualité de votre travail doit être exposée sur internet, afin d’accroître votre visibilité. Pour ce faire, il serait bon de créer :

  • Un site web attrayant ;
  • Une page Facebook ;
  • Un compte professionnel, LinkedIn ;
  • Une présence sur Twitter ;
  • Une page Viadéo.

Pour vous créer une audience solide, et faire parler de votre agence de traduction, internet reste un moyen très efficace.

En définitive, créer une agence de traduction nécessite de réaliser en amont une étude du marché et de choisir un lieu. Suite à ces procédures, vous serez amené à choisir un statut juridique, et travailler la qualité de vos services. Vous ne devez pas aussi oublier de vous construire une image solide sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire