Qui peut faire du portage salarial ?

Le lancement d’une activité en tant que travailleur indépendant comporte des risques. C’est pourquoi certains freelances préfèrent s’engager dans un contrat de portage salarial. Cette entente comporte de nombreux avantages. Toutefois, elle est bien encadrée. Qui peut faire du portage salarial ? Voici des éléments de réponse.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est une entente entre trois parties. Ce sont l’entreprise de portage salarial, le salarié porté et l’entreprise cliente. C’est une forme d’emploi qui concilie le salariat et l’entrepreneuriat. Le concept consiste à faire intervenir un consultant dans une entreprise. Sa rémunération est versée par celle-ci à la société de portage salarial. Cette dernière se chargera de reverser le montant sous la forme d’un salaire.

Cette entente implique des frais de gestion pour l’intermédiaire qui se charge du volet administratif. L’expert a pour rôle de démarcher des clients et de négocier les contrats. De son côté, l’entreprise cliente doit respecter la réglementation par rapport au recrutement d’un consultant. En effet, tous les profils ne sont pas éligibles au portage salarial.

Qui est éligible pour faire du portage salarial ?

Le consultant qui peut faire du portage salarial doit avoir au moins un bac+2. Ce niveau est requis ainsi qu’une expérience d’au minimum 3 ans. Le spécialiste ne doit pas :

  • fournir un service d’aide à la personne ;
  • faire des activités de négoce ;
  • exercer une profession libérale.

Le conseil, la formation et la gestion de projets sont en général les missions proposées dans le cadre du portage.

Les chercheurs d’emploi avec les qualifications nécessaires ou les candidats à la reconversion peuvent devenir salariés portés. Les jeunes diplômés avec l’expérience nécessaire sont aussi éligibles. Même les créateurs d’entreprise peuvent tester leur modèle en commençant par le portage salarial. Les cadres et les retraités s’engagent également avec des sociétés de portage.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Le portage salarial permet de profiter des avantages du régime de salarié. Ce sont les mutuelles, le chômage, la retraite, etc. En plus, il est plus facile d’obtenir un prêt auprès des établissements de crédit. Le consultant reçoit son salaire dès le premier mois. Il n’attend pas l’échéance convenue avec l’entreprise cliente. En outre, toutes les démarches administratives sont effectuées par la société de portage.

L’expert profite du réseau de celle-ci pour suivre des formations ou participer à des événements. D’ailleurs, il bénéficie également de sa réputation. Pour l’entreprise cliente, l’avantage financier se trouve au niveau de la comptabilisation de la rémunération. Elle l’enregistre comme des charges pour une prestation externe.

Quels sont les inconvénients du portage salarial ?

L’un des inconvénients du portage salarial est la déduction des frais de gestion. L’entreprise de portage retient à peu près 10 % de la rémunération du salarié. D’un point de vue juridique, il n’est pas possible de recourir au portage salarial pour des missions d’une longue durée. Le salarié porté ne peut pas non plus être engagé pour remplacer un travailleur en congé. D’ailleurs, l’entreprise ne doit pas déjà avoir un collaborateur détenant l’expertise du consultant.

Le portage salarial est donc une forme d’emploi accessible à des professionnels avec une expertise avérée.

A lire également : 

Laisser un commentaire