Tram
Rejoignez nous sur facebook
Voir tous les sujets
 
Accueil > Info Mag > Réseau Ginko Bus et Tram > Le poste de commandes

Zoom sur le poste de commandes Ginko

Les 19 rames devraient parcourir près d'un million de kilomètres chaque année, quand l'ensemble des bus en couvriront 5,5 millions. Ce flux considérable est orchestré depuis le poste de commandes (PC) adapté dans une configuration mixte «bus et tram» et situé au dépôt Ginko de Planoise, à Besançon.

Depuis la rentrée de septembre 2014, trois régulateurs, dont un spécifiquement dédié au tram, sont en service aux heures de pointe, dans le poste de commandes Ginko.

Une mission double au quotidien pour le poste de commandes

  • Assurer la coordination de tous les véhicules (bus et tram) circulant sur le réseau
    L'arrivée du tram constitue une nouveauté, par le fait de ne pas pouvoir dévier le parcours de la ligne, en cas de souci, ou de dépasser une rame bloquée. Pour assurer cette mission de régulation, la flotte Ginko est équipée de GPS - permettant également d'indiquer les temps d'attente en station aux voyageurs, et de caméras installées en stations et sur les principales intersections de la ligne de tram.

 

  • Centraliser toutes les informations remontant de l'infrastructure tram, via les conducteurs, les passagers (à l'aide des interphones en stations) et les appareils d'alerte.
    Les équipes de maintenance peuvent alors être envoyées sur le terrain.
 

Comme ici, à Grenoble, le réseau Ginko se dote d'un poste de commandes mixte pour le suivi des bus et du tram

Bien évidemment, le poste de commandes du réseau Ginko est aussi l'interlocuteur des services de secours, en cas d'incident ou d'accident.

↑ haut de page ↑